L'actualité immobilière de l'agence ISP
24 mar

Transaction d’un bien immobilier à Aix-en-Provence : qui paie quoi ?

concept de ente de maison sur cls sur fond bois

Alors qu’on craignait que la remontée des taux fragilise le marché, l’annonce de la fin de la baisse a, au contraire, entraîné un regain des demandes fin 2016, poussant les attentistes à passer à l’acte afin de profiter des taux bas. Vous voulez acheter un bien immobilier à Aix-en-Provence ? Allez-y, c’est le moment ! Mais au fait, qui paie quoi lors d’une transaction ?
Acheter un bien immobilier ne se résume pas qu’au prix de vente. Il y a de nombreux frais annexes immédiats et à venir ! Certaines incombent au vendeur, d’autres à l’acquéreur. Avant d’acheter, il est donc préférable de savoir à quoi s’en tenir afin d’éviter toute mauvaise surprise.

Les frais de dossier
Ils peuvent représenter 1% du capital emprunté. La bonne nouvelle, c’est qu’ils sont négociables. Si l’acheteur passe par un courtier, celui-ci se chargera de faire baisser la note. S’il est ce que les banques appellent un bon profil, il pourra obtenir une réduction allant jusqu’à 50%.

Les frais d’agence
En principe, c’est le vendeur qui règle les frais d’agence. C’est logique, c’est lui qui a mandaté l’agent immobilier afin qu’il se charge de la vente de son logement. Aucun contrat donc ne lie l’acheteur au professionnel. Mais en réalité, c’est souvent l’acheteur qui paie la commission à l’agence. Si vous achetez un bien immobilier à Aix-en-Provence, vous aurez à régler les frais d’agence : entre 4 et 7 % du montant du bien. La nouvelle règle sur l’affichage des honoraires des professionnels vous permettra de le savoir dès l’annonce.

Les frais de notaire
C’est l’acheteur qui paye les frais de notaires. Et là, impossible d’y échapper. D’autant que la part la plus importante que vous aurez à régler, celle composée par les droits de mutation (aussi appelés droits d’enregistrement), ira dans les caisses de l’Etat. Pour un bien immobilier ancien, les frais de notaire sont de l’ordre de 8 %.

Les charges de copropriété
Au moment de la vente, elles sont réparties, au prorata, entre vendeur et acheteur. C’est le notaire qui se charge du calcul.

C.V. / Bazikpress © Patryssia

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée