L'actualité immobilière de l'agence ISP
31 mai

Acheter une maison en vente à Peynier à l’approche de la retraite, est-ce possible ?

AdobeStock_60778939

Vous souhaitez acheter une maison à Peynier ? Il n’est pas trop tard pour profiter des taux bas ! Mais au fait quel âge avez-vous ? À l’approche de la retraite, pouvez-vous encore devenir propriétaire d’une maison à Peynier ? Faisons le point.

Alors qu’on s’intéresse le plus souvent à l’âge du premier achat immobilier, Vousfinancer, réseau de 180 agences de courtage en crédit, s’est penché sur l’âge jusqu’auquel on peut investir dans l’immobilier. Actuellement, 17 % des emprunteurs ont plus de 50 ans, un chiffre en croissance depuis 5 ans…, mais il est encore possible d’emprunter à 60 ans voire 70 ans ! Vousfinancer a calculé le pouvoir d’achat immobilier des retraités dans 13 villes de France. Faisons donc un petit tour d’horizon des conditions d’emprunt des séniors.
Avec l’allongement de l’espérance de vie, l’âge des emprunteurs augmente également ! Chez Vousfinancer, près de 17 % des emprunteurs ont plus de 50 ans, alors qu’ils n’étaient que 11 % il y a 5 ans…  Mais seulement 4 % dépassent actuellement l’âge de 60 ans. En cause notamment, le passage à l’âge de la retraite, avec la baisse de revenus que cela engendre, pouvant aller de 15 à 40 % selon les cas. C’est ainsi que Vousfinancer a calculé la capacité d’emprunt sur 15 ans avec une pension de retraite moyenne et le pouvoir d’achat immobilier qui y est associé (hors assurance), avec 10 % d’apport pour financer les frais. « Emprunter avec une pension de retraite de base est aujourd’hui compliqué dans les grandes villes, puisqu’avec 10 % d’apport, un retraité seul pourra s’offrir 6 m² à Paris, 14 m² à Bordeaux ou Lyon, 19 m² à Toulouse et Nantes et au mieux 29 m² à Clermont-Ferrand. Heureusement, ces calculs sont théoriques, car 75 % des plus de 65 ans sont déjà propriétaires de leur résidence principale… Mais cela confirme le fait qu’il vaut mieux acheter le plus tôt possible pour ne pas avoir à le faire à la retraite, et dans l’idéal même ne plus avoir de charges d’emprunt mensuelles… »

C.V. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée